Acquisition de broyeur à végétaux semi-professionnel, électrique.

Etat des lieux :
L’élimination des déchets verts est assurée soit par collecte en porte à porte, soit par apport en déchetterie par les usagers, ces déchets verts étant ensuite transportés dans des compostières. Si la production de déchets verts fluctue en fonction des années, elle reste élevée (63,1 à 66,7 kg/habitant). Le coût de ce service est important 6,94 €/habitant (usager ou non du service), le coût à la tonne croit fortement (175,8 € en 2013, 190,7 € en 2014, 233,2 € en 2015). La production de déchets
Des alternatives à ce service de collecte à domicile existent : service de broyage à domicile mis en place soit par des collectivits (ex: Sicoval), ou par des associations (ex : Coteaux21 cf http://www.coteaux21.org/index.php?option=com_content&view=article&id=236&Itemid=230).
Projet :
Acquisition d’un broyeur à végétaux semi-professionnel, électrique.
Intérêt :
Le broyage sur place permet d’éviter le transport des déchets verts, intéressant en terme de bilan carbone et permet de diminuer la quantité de déchets par habitant. L’usager conserve le broyat, qui contribue à enrichir le sol, permet de pailler soit des allées soit des parcelles de jardin, évitant l’utilisation de produits désherbants..
Gestion :
Un planning en ligne permet de s’inscrire de gérer les périodes d’utilisation. Le nouvel utilisateur récupère le broyeur chez le précédent. Conditions d’utilisation : adhésion à l’association + 5 ou 10 € (à déterminer) pour les frais de maintenance + chèque de caution.
La maintenance de l’appareil est assurée par les ateliers Café Bricol’ organisés par chacune des assos.
Financement 
Par une action de crowfownding, par utilisation d’une partie des ressources amenées par l’adhésion à CAFE’IN, par une subvntion exceptionnelle de la mairie en 2017 ou sûrement par un mixed des trois ou autre (récupération d’un don de matériel).
Le broyeur en photo vaut 996 e neuf, on en trouve à tout prix d’occasion.